** Lyla libocou **

Petit blog littéraire sans prétention, créé en septembre 2011 et qui a pour but de partager mes lectures avec vous, mes impressions, mais également élargir mes horizons livresques grâce à vous ;) "

mardi

A mains nues, Paola Barbato

A mains nues, Paola Barbato
Editions Denoël, 496 pages
Publié en 2014, traduit par Anaïs Bokobza
21,90 euros


4ème de couverture:

Il a seize ans, une gueule d’ange, un avenir tout tracé. Un jour, il se rend compte qu’il peut tuer sans le moindre scrupule. Un monde nouveau s’offre à lui… 

Davide a eu une enfance choyée et sans histoires. Un soir, lors d’une fête, il est kidnappé et enfermé à l’arrière d’un camion. Tapi dans le noir, un inconnu lui saute dessus et tente de le massacrer. Terrorisé, Davide agit par réflexe et tue son adversaire. Il est alors conduit dans une cave, où il rejoint d’autres prisonniers. Comme lui, ils sont là pour s’entraîner à combattre et intégrer un jour l’élite des tueurs. Abasourdi, Davide comprend que son seul moyen de survie est de tuer. Il remporte chacun de ses combats. Un jour il décide de s’enfuir, mais l’organisation ne l’entend pas de cette oreille… 
Naît-on assassin? C'est la question que se pose Davide tout au long du roman lorsqu’il découvre qu’il peut tuer avec ses poings sans le moindre scrupule. Analyse psychologique très fine sur les rapports entre kidnappeur et otage, À mains nues raconte l’éducation par la violence d’un gladiateur des temps modernes.



Mon avis:

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec les Editions Denoël que je remercie énormément.

Premier aperçu du livre, la couverture est vraiment sympa. On y retrouve de l'angoisse, du sombre, du flippant, et j'aime ça! Je commence ma lecture et.....
"oh! mais ça ressemble à Danny the Dog! (le film)". Effectivement, on ne retrouve pas exactement les mêmes faits mais c'est vraiment ressemblant! Donc pour ceux qui ont apprécié ce film (comme moi), n'hésitez pas, le livre vaut vraiment le coup d'oeil!

J'ai retrouvé dans ce livre la cruauté dont peuvent faire preuve les Hommes. Pauvre Davide qui se demande ce qu'il lui arrive.... Et qui devient quelqu'un qui ne lui ressemble pas (ou pas). J'aurai tendance à dire que lorsqu'on agit comme ça, on est forcément identique au plus profond de soi, mais j'ai tendance à oublier que ce ne sont que des personnages! Il y a des livres comme ça qui vous emportent et dont on ne peut pas se détacher aussi facilement que de le dire....

L'écriture est vraiment, extrêmement parlante. On vît l'histoire, on est avec Davide dans ce camion (et par la suite également), on y croit et ça.... "j'achète!" (ouais....trop d'influence en ce moment! lol). On a envie de hurler à l'injustice, on a envie de venir en aide à cet ado, on a envie de le consoler, de pleurer avec et pour lui, bref, une retournée d'émotions qui font que ce livre est juste génial!

On nous parle d'analyse psychologique dans le résumé, et je confirme que nous sommes en plein dedans! Ce livre a soulevé pas mal de questions auxquelles on ne peut pas forcément répondre, et j'adore. Enfin un livre où, quand on le referme, on se pose encore milles questions, on pense sans cesse à ce garçon et à ce "kidnappeur", leur relation, leurs façons d'agir....bref, on pense à eux. C'est le genre de livre qui peut me bloquer dans la lecture, que dis-je, dans l'ouverture d'un futur livre, et ça fait bien longtemps que ça ne m'est pas arrivé!

En bref, un livre au top, qu'il faut découvrir pour ceux qui aiment ce genre d'histoire, et ceux qui n'aiment pas peuvent tenter l'expérience. Qui sait? C'est peut-être le livre que vous attendiez pour vous mettre à ce style!

Merci encore énormément aux Editions Denoël.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, je vous lirai et répondrai avec plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...